Healthcare 1.tif
Secteur de la santé

A l’occasion de la Journée mondiale de l’hygiène des mains le 5 mai, Tork® sensibilise les professionnels de la santé à la prévention des états septiques liés aux soins

05/05/2018

Tork®, spécialiste de l’hygiène professionnelle, rappelle l’enjeu crucial du lavage des mains dans le cadre de la prévention et de la réduction des états septiques liés aux soins

Prévention des infections liées aux soins

Organisée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’objectif de la Journée mondiale de l’hygiène des mains 2018 (World Hand Hygiene Day -WHHD) est de sensibiliser les professionnels, personnels soignants, cadres et directeurs d’hôpitaux, à l’importance de l’hygiène des mains dans la prévention et la réduction des infections liées aux soins.

En effet, la septicémie ou sepsis, qui désigne la réponse inflammatoire généralisée associée à une infection grave, représente un facteur déterminant dans un tiers des cas mortels en hôpital¹.

Pourtant, des moyens simples existent pour prévenir les états septiques et accroître la sensibilisation autour de cet état infectieux.

 

Un programme de “Best practices” pour sauver des vies

Pour soutenir les efforts de l’OMS sur la nécessité d’un bon lavage de main, Essity et ses marques Tork et Leukoplast ont développé une campagne appelant les professionnels à l’action en 3 temps:

  • Penser hygiène
  • Agir pour prévenir
  • Soigner les patients
     

Au-delà d’un bon lavage de mains, la sensibilisation porte sur chacune des étapes pour prévenir un état septique :

  • S'assurer que le patient n’a pas initialement développé un état septique est la première étape de la prévention qui doit se faire de façon proactive. La prévention englobe la surveillance et la détection en amont des patients à hauts risques. Grâce à des soins préventifs adaptés, les professionnels peuvent améliorer l’état de santé général de leurs patients et la capacité du corps à se défendre. Les actions simples comprennent notamment des soins appropriés pour les affections cutanées, responsables dans 11% des cas d’un sepsis, ou encore la mise à jour des vaccins des patients.
  • Si  en dépit des meilleurs soins, un patient développe une infection, le temps est un marqueur primordial pour monitorer l’infection. Connaître et mettre en application des programmes d’utilisation antimicrobiens est une étape cruciale pour s’assurer que l’état du patient ne se dégrade pas.
  • 1 patient sur 10 dans le monde connaîtra au moins une infection nosocomiale. Une hygiène des mains appropriée joue un rôle crucial dans la prévention des transmissions croisées de microbes du personnel de santé aux patients.4,5 Une hygiène des mains rigoureuse constitue l’une des méthodes les plus simples et efficaces permettant de réduire de 40% les infections liées aux soins. Cependant, les personnels de santé dans le monde l’omettent en moyenne dans 61 % des situations où elle est requise, au contact des patients.6,7,8 

En se référant aux « 5 préconisations pour l’hygiène des mains »  de l'OMS, les professionnels peuvent faire toute la différence dans leur quotidien avec les patients.

Carolyn Berland, scientifique senior chez Essity, commente: « Nous savons aujourd’hui que deux cas sur cinq d’infections liées aux soins sont causés par les mains des professionnels de santé.9 La Journée mondiale de l’hygiène des mains est l’opportunité de rappeler et d’inspirer aux professionnels de bonnes pratiques pour aider à réduire le risque d’infection. »


Traitement des infections liées aux plaies ouvertes

Des soins appropriés aux plaies ont aussi un rôle décisif dans la prévention des états septiques, une ouverture dans la peau laissant s’infiltrer les bactéries et pouvant rapidement provoquer l’infection. C’est encore plus nécessaire pour les plaies chroniques chez les patients immunodéprimés à risque. Les plaies doivent toujours être surveillées contre tout risque d’infection potentielle et nettoyées entre les changements de pansement.


  1. Liu et al. JAMA. 2014;312(1):90-92.
  2. Global Sepsis Alliance. Resolutions. 2017 (online) https://www.srlf.org/wp-content/uploads/2017/06/GSA-Resolution-Announcement-May-2017-News-Release.pdf 
  3. UK Sepsis Trust. Sepsis Manual. 2018 (online) https://sepsistrust.org/wpcontent/uploads/2018/02/Sepsis_ Manual_2017_final_v7-red.pdf.
  4. WHO. HAIs Fact sheet. 2016 (Online) http://www.who.int/gpsc/country_work/gpsc_ccisc_fact_sheet_en.pdf?ua=1  
  5. WHO. Guidelines on Hand Hygiene. 2009 (online) http://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/44102/9789241597906_eng.pdf;jsessionid=EF3EBD475307437129620344CC1DEE66?sequence=1
  6. Kampf G, et al. Dtsch Arztebl Int. 2009;106(40):649-655.
  7. WHO. Evidence of hand hygiene to reduce transmission and infections by multi-drug resistant organisms in health-care settings. 2013 (online) http://www.who.int/gpsc/5may/MDRO_literature-review.pdf
  8. WHO. Health Care Without Avoidable Infections: The critical role of infection prevention and control. 2016 (online) http://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/246235/WHO-HIS-SDS-2016.10-eng.pdf?sequence=1
  9. Weber DJ, et al. Am J Infect Control. 2010; 38(5 Suppl 1):S25-33.


Contact Presse

SamyBenJazia.JPG
Samy Ben Jazia, Marketing/Brand Communication Manager
+33 (0)1 46 34 60 60
tork@wellcom.fr

Retour
Imprimer Télécharger